Législation relative à l’éclairement des lieux de travail

Négatif-Positif

En complément de cet article sur la photométrie.

Éclairement

Niveau d’éclairement général
Type d’espace Minimum
Voies de circulation intérieure 40 lux
Escaliers et entrepôts 60 lux
Locaux de travail, vestiaires et sanitaires 120 lux
Locaux aveugles affectés à un travail permanent 200 lux
Zones et voies de circulation extérieure 10 lux
Espaces extérieurs où sont effectués des travaux à caractère permanent 40 lux

Aucun endroit de l’espace ne doit avoir un niveau d’éclairement inférieur à 70% du niveau de l’endroit le plus éclairé. Les minima doivent être respectés quelques soient les contraintes liées à l’activité ou au vieillissement des installations.

Niveau d’éclairement des zones de travail
Type de travail Minimum
Mécanique moyenne, dactylographie, bureau 200 lux
Travail de petites pièces, mécanographie, dessin 300 lux
Mécanique fine, gravure, comparaison de couleurs, dessins difficiles, industrie du vêtement 400 lux
Mécanique de précision, électronique fine 600 lux
Tâches très difficiles de l’industries, laboratoires 800 lux

Le rapport des niveaux d’éclairement général et de la zone de travail doit être compris entre 1 et 5 au maximum.

Luminance

La luminance moyenne mesurée dans le champ visuel central ne doit pas excéder :

  • 3 000 cd/m2 pour les sources lumineuses ( 2 000 cd/mm2 dans la norme AFNOR ),
  • 600 cd/m2 pour un plafond, un mur, une fenêtre (500 cd/mm2 dans la norme AFNOR ).

Le rapport entre deux luminances voisines ne doit pas dépasser 50.

Références

  • Décret no 83-721 du 2 août 1983 complétant le Code du travail en ce qui concerne l’éclairage des lieux de travail, et destiné aux chefs d’entreprises.
  • Décret no 83-722 du 2 août 1983 complétant le Code du travail et fixant les règles relatives à l’éclairage des lieux de travail auxquelles doivent se conformer les maîtres d’ouvrage entreprenant la construction ou l’aménagement de bâtiments destinés à l’exercice d’une activité industrielle, commerciale ou agricole.
  • Circulaire du 11 avril 1984 relative aux commentaires techniques des décrets no 83-721 et 83-722 du 2 août 1983 relatifs à l’éclairage des lieux de travail.
  • Norme AFNOR X 35-103.

Publié par